Thérapie d’un traumatisme psychologue mons

L’état de stress post-traumatique psychologue mons traumatisme

Le stress post traumatique (ESPT) est un trouble psychique apparaissant suite à un événement traumatique (événement qui est subit, qui crée des blessures ou qui menace la sécurité ou la vie tel un accident grave ou une une agression –  face auquel une personne éprouve des sensations intenses de peur et d’impuissance).  Il s’agit d’un trouble réel qui est identifié depuis très longtemps. psychologue mons, psychologue mons traumatisme

Cette problématique toucherait plus de femmes que d’hommes et il faut également noter que, bien que près de 50% de la population soit exposée à un moment ou à un autre à un événement traumatisant, seulement 20% des gens développeront un stress post-traumatique, ce qui porte à environ 10% la prévalence de ce trouble dans la population générale. Les symptômes peuvent apparaître immédiatement suite à l’événement ou plusieurs semaines ou mois plus tard. psychologue mons, psychologue mons traumatisme, psy mons

Les personnes présentant un traumatisme présentent en général trois catégories de symptômes.  (1) Reviviscences : elles revivent sans cesse l’évènement traumatisant ; (2) Évitement : elles tentent d’éviter les situations liées à évènement et; (3) Activation neurovégétative : elles présentent des manifestations d’anxiété. :psychologue mons traumatisme

Ainsi, les personnes atteintes peuvent rêver ou faire des cauchemars apparentés à l’évènement, avoir des images de l’évènement qui resurgissent et qui les envahissent (flashbacks), elles peuvent soudainement se sentir en grande détresse, comme si l’évènement allait se reproduire, ces symptômes étant exacerbés lorsqu’elles sont en présence d’indices apparentés à l’évènement traumatique en question. Les enfants peuvent quant à eux mettre en scène de manière répétitive des aspects de l’évènement traumatique dans leur jeu, par exemple. thérapie mons

Les personnes en souffrance peuvent donc essayer d’éviter les situations qui peuvent être liés à l’évènement traumatisant et ainsi déclencher la détresse associée au fait de revivre cet évènement.  Il est possible aussi d’éviter de parler de l’évènement, de penser à celui-ci, tenter d’éviter les émotions associées à celui-ci et/ou éviter certains endroits ou certaines personnes ayant un rapport avec le traumatisme. Il arrive d’ailleurs parfois qu’il soit vraiment impossible pour la personne de se rappeler certains aspects de l’évènement traumatique. psychologue mons

Les personnes vivant avec un traumatisme peuvent montrer une sorte d’anesthésie des émotions, comme si pour se protéger des sentiments pénibles,  tous les sentiments se retrouvent bloqués, même ceux qui sont positifs.  Ces personnes peuvent ainsi se sentir étrangères aux autres, ou incapables de se connecter aux autres avec affection, empathie et amour. thérapie mons traumatisme, psychologue mons, psychothérapeute mons stress

Le traumatisme entraine également souvent un sentiment de désespoir face au futur. Ces symptômes peuvent être très difficiles à vivre pour la personne et pour son entourage et ainsi entrainer des répercussions sur sa vie sociale, amoureuse et/ou professionnelle. Finalement, les symptômes d’anxiété peuvent prendre la forme d’insomnie, de difficultés de concentration, d’irritabilité, d’hypervigilance face à l’environnement (perçu comme dangereux) ou  de réactions involontaire de sursaut. thérapie mons, psychologue mons traumatisme

En résumé, on peut décrire l’état de stress traumatique comme une réaction de survie de l’organisme et du psychisme face à un évènement.  Celui-ci aura été tellement traumatique qu’il reste “vivant” dans la mémoire à court terme, déclenchant chez lui des réactions propres à l’anxiété (fuir, figer ou combattre).
On dira que l’évènement n’est pas intégré, n’est pas digéré psychiquement et n’est pas intégré comme un souvenir, le cerveau le revivant constamment comme s’il était omniprésent ou imminent. psychothérapeute mons traumatisme

La psychothérapie est reconnue comme efficace pour traiter l’ESPT, notamment la psychothérapie cognitive-comportementale orientée sur le trauma (TF-CBT), ainsi que l’approche PDMY, qui sont à ce jour les traitements le plus appuyés par les études scientifiques. psychologue mons, psychologue mons traumatisme

Les principes utilisés par les thérapeutes seront d’aider la personne; à verbaliser, à mentaliser et à intégrer l’évènement dans sa mémoire à long terme et/ou à se désensibiliser, à mobiliser ses ressources psychiques à pouvoir affronter les situations liées à l’évènement; ceci dans l’optique qu’elle reprenne le cours d’une vie normale. psy mons

Vous avez des doutes, des questions ? psychologue mons psychologue

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez à notre secrétariat pour prendre rendez vous ou envoyez un email à notre secrétariat, à l’attention du thérapeute de votre choix.
psychologue mons, psy mons, psychothérapeute mons, psychothérapie mons, thérapie mons, thérapeute mons, Mons Psy, Mons psychologue, Psy à Mons, psychologue à mons, mons thérapie, thérapeutes mons, psychologues mons, psychothérapeutes mons, Mons psychothérapie, psychologue mons, Marie Alice Gohy, Claire Menten